Le manque de confiance. Les bonnes raisons d’intégrer la pleine conscience (3/6).

Le manque de confiance.

Premièrement, souviens-toi que nous sommes comme des auto-tamponneuses à la fête foraine : en apparence séparés et autonomes; en réalité toujours connectés à plus grand.

La confiance en soi est intimement reliée au signal que nous envoyons à l’univers en permanence. Elle détermine son intensité et sa fréquence et donc la qualité de ce que ce même signal manifestera pour nous.

Avoir confiance en soi n’est pas cultiver un gros ego. La réelle confiance en soi est pure, elle est bâtie sur la valeur que nous nous accordons (l’estime) et sur le regard objectif de nos capacités et de nos réalisations.

La confiance cependant dépasse grandement notre propre petite personne puisque très souvent la perte de sens, la désillusion et la dépression viennent d’une perte de confiance envers la Vie. Nous nous éteignons tranquillement dans la routine et perdons – entre autres – la foi en ce processus de vie mystérieux qui nous englobe et nous dépasse.

D’où l’importance de prendre du recul régulièrement pour remettre les choses en perspectives. C’est exactement mon rôle d’enseignant de pleine conscience. T’aider à te recentrer, t’amener en zone neutre, te faire prendre du recul et favoriser une connaissance plus juste de toi.

En toute humilité et avec amour!

Julien Remo | L’autre coach

Va voir ma page de coaching : bit.ly/lautrecoach